Votre temps est précieux : comment facturer le travail supplémentaire

Lorsque nous travaillons pour des clients directs, il arrive souvent que ces derniers ne soient pas familiers avec nos processus de travail en traduction. Par exemple, le fonctionnement et les contraintes de nos outils informatiques. Nous recevons donc fréquemment des textes qui requièrent des manipulations supplémentaires avant de pouvoir commencer la traduction. Or, cela peut représenter une charge de travail importante. Puisque votre temps est précieux, voici comment aborder la question.

Tout d’abord, une bonne communication est essentielle. Lorsque nous faisons affaire avec des professionnels d’un autre domaine, par exemple, la comptabilité, il est normal de ne pas connaître leurs outils et leur processus de travail. Il en va de même pour votre client et votre profession de traducteur.

Par exemple, si vous recevez un texte truffé de code html et que le client vous demande de ne traduire que les segments à l’intérieur, cela peut représenter un défi logistique dépendant de votre outil de traduction. L’extraction du texte est une tâche qui s’ajoute à votre charge et ne fait pas partie de votre travail de traducteur.

Il en va de même pour la mise en page des documents. Souvent, le client a un format spécifique qui se prête mal à vos outils informatiques ou simplement au traitement de texte. Cela vous oblige donc à effectuer des manipulations avant de pouvoir commencer la traduction et aussi à la fin du travail pour remettre le texte au bon endroit.

J’entends trop souvent parler de traducteurs qui subissent ce genre de tâches sans compensation. Il est donc important de bien communiquer avec le client au préalable. Parfois, il est très simple pour lui d’obtenir des formats plus convenables pour vous, ou d’effectuer la mise en page lui-même. Sinon, établissez d’avance un taux horaire qui s’ajoutera à votre tarif habituel. Votre temps est précieux, et un service clé en main doit être compensé à sa juste valeur!

Et si vous voulez faire un pas de plus dans cette démarche d’efficacité, vous pouvez postuler à l’une des 5 séances gratuites que j’offre chaque mois.

Nous passerons 30 minutes ensemble et je vous guiderai sur chacun des points suivants :

1. Mesurer l’écart entre votre vision d’un environnement pleinement optimisé pour votre situation et où vous en êtes actuellement.

2. Découvrir ce que vous coûte réellement le manque de connaissances qui vous sabote.

3. Visualiser votre pratique une fois ces « fuites » réglées afin de faire de votre vision une réalité, rapidement.

Vous quitterez cette séance en ayant une vue claire de ce que vous voulez faire de votre environnement informatique, de l’écart entre cet objectif et votre situation aujourd’hui. Vous retrouverez l’envie d’avancer sur ce chemin.

Pour réserver votre séance, cliquez ici.

Au plaisir discuter avec vous,

– François

 

31-janv.-2017