Pourquoi vous valez cher : voyez à travers les yeux de la machine à traduire

 

En tant que traducteurs professionnels, nous connaissons bien les limites de la traduction automatique. Par contre, savez-vous vraiment où se situe l’avantage principal du traducteur humain? Pour bien vendre nos services, encore faut-il être capable de souligner la valeur ajoutée de la traduction professionnelle. Voici donc un aperçu de ce que « voit » la machine à traduire lorsque nous lui soumettons un texte.

 

Lorsque la machine « lit » un texte, elle ne voit que des mots, des variables, alors que l’humain comprend le sens derrière les mots. Prenons une phrase simple : « The black cat is sitting on the table. » L’humain décortique la phrase, visualise le concept d’un chat noir sur une table, puis reproduit ce sens dans la langue cible.

 

Pour sa part, la machine voit une série de variables. Voici un exemple simplifié de ce qu’elle visualise pour la phrase précédente : « A B C D E F G H. » Elle commence par assigner, selon les règles et les dictionnaires qui lui sont fournis, des propriétés à chacune de ces variables : A = article (The), B = adjectif (black), C = nom (cat), etc. Selon le degré de complexité du système, elle pourra ensuite faire d’autres regroupements, par exemple créer une nouvelle variable pour B + C puisqu’il s’agit d’un adjectif suivi d’un nom.

 

Évidemment, plus le système est sophistiqué, plus la traduction automatique donnera des résultats intéressants. Or une constante demeure : contrairement à l’humain, la machine ne s’attarde pas au sens. Voilà pourquoi la machine performe mieux avec une syntaxe très simple et un vocabulaire spécialisé. Plus le domaine est large, plus le risque d’absurdité est élevé.

 

D’où la valeur du traducteur professionnel : son analyse dépasse le mot, la phrase et le paragraphe. Il est capable d’extraire l’essence du texte, de la conceptualiser mentalement et d’en comprendre la signification dans le contexte de la langue source. Il peut ensuite utiliser sa culture générale et sa connaissance du contexte propre à la culture cible pour rendre avec précision cette essence dans la langue cible. Voilà la source de votre pouvoir : à côté de vous, même la machine à traduire la plus complexe semble très rudimentaire!

 

En tant que traducteurs professionnels, c’est donc cette force que nous devons mettre de l’avant, tout en exploitant la machine pour analyser très rapidement une grande quantité de données. Il n’y a jamais eu autant de manières de se démarquer dans le marché de la traduction; le succès attend le traducteur moderne qui saura, par la maîtrise de l’aspect linguistique de sa pratique et de son environnement informatique, se tailler une niche dans laquelle il excelle.

 

Si vous voulez faire un pas de plus dans cette démarche, vous pouvez postuler à l’une des 5 séances gratuites que j’offre chaque mois.

Nous passerons 30 minutes ensemble et je vous guiderai sur chacun des points suivants :

1. Mesurer l’écart entre votre vision d’un environnement pleinement optimisé pour votre situation et où vous en êtes actuellement.

2. Découvrir ce que vous coûte réellement le manque de connaissances qui vous sabote.

3. Visualiser votre pratique une fois ces « fuites » réglées afin de faire de votre vision une réalité, rapidement.

Vous quitterez cette séance en ayant une vue claire de ce que vous voulez faire de votre environnement informatique, de l’écart entre cet objectif et votre situation aujourd’hui. Vous retrouverez l’envie d’avancer sur ce chemin.

Pour réserver votre séance, cliquez ici.

Au plaisir discuter avec vous,

– François



 

30-août-2016