3 solutions pour avoir de meilleurs mots de passe

Si vous avez vu le film Snowden récemment, vous craignez peut-être pour la sécurité de vos données en ligne… avec raison! En effet, une organisation avec suffisamment de ressources et de temps peut pirater pratiquement n’importe quoi; rien n’est totalement à l’abri sur Internet. Par contre, de bonnes pratiques de sécurité informatique peuvent vous protéger contre la grande majorité des cyberattaques. Voici donc trois solutions pour avoir des mots de passe plus sûrs. 

 

Tout le monde sait qu’il faut un mot de passe difficile à deviner; cependant, ce qui est difficile à deviner pour un humain ne l’est pas nécessairement pour une machine. Laissés à nous-mêmes, nous avons tendance à choisir des mots de passe qui sont faciles à deviner pour une machine, mais difficiles à mémoriser pour un humain. Voici une petite bande dessinée de www.xkcd.com qui résume bien le concept :


Si vous adoptez cette façon de procéder, assurez-vous de choisir une combinaison de mots aléatoire, et non une phrase ordinaire. Si vous avez besoin d’inspiration, utilisez Diceware, qui roule un dé virtuel et choisit des mots au hasard parmi une longue liste. Il est recommandé d’avoir un mot de passe d’au moins six mots avec cette méthode.

 

Vous souvenir de plusieurs mots de passe est difficile? La solution la plus simple est de télécharger un gestionnaire de mots de passe, par exemple LastPass ou Dashlane. Ces gestionnaires vont générer des mots de passe différents, au hasard (par exemple « 3o t&gSp&3hZ4#t9 »), pour tous vos comptes. Pour accéder à vos comptes, vous n’avez qu’à entrer un mot de passe « maître », choisi par vous, chaque fois que vous ouvrez votre fureteur. Vous n’avez donc qu’un mot de passe à retenir… mais assurez-vous d’en choisir un très fort, en utilisant les trucs mentionnés précédemment.

 

Si vous voulez faire un pas de plus dans cette démarche, vous pouvez postuler à l’une des 5 séances gratuites que j’offre chaque mois.

Nous passerons 30 minutes ensemble et je vous guiderai sur chacun des points suivants :

1. Mesurer l’écart entre votre vision d’un environnement pleinement optimisé pour votre situation et où vous en êtes actuellement.

2. Découvrir ce que vous coûte réellement le manque de connaissances qui vous sabote.

3. Visualiser votre pratique une fois ces « fuites » réglées afin de faire de votre vision une réalité, rapidement.

Vous quitterez cette séance en ayant une vue claire de ce que vous voulez faire de votre environnement informatique, de l’écart entre cet objectif et votre situation aujourd’hui. Vous retrouverez l’envie d’avancer sur ce chemin.

Pour réserver votre séance, cliquez ici.

Au plaisir discuter avec vous,

– François


 

27-sept.-2016