La symbiose du traducteur professionnel et du moteur de traduction automatique de SDL Trados Studio 2017

Dans l’article de blogue de la semaine passée, je vous ai parlé des difficultés « insurmontables » de la traduction automatique et de l’apprentissage des « réseaux de neurones artificiels ». Cependant, cela ne veut pas dire que le tout est voué à l’échec, et SDL Trados Studio 2017 nous amène des pistes intéressantes pour créer un pont entre les traducteurs professionnels et « l’entraînement » de la machine. Voici comment ça fonctionne.

Comme nous l’avons vu la semaine passée, lorsque la machine apprend à jouer aux échecs ou à « Go », elle effectue ses coups et évalue la qualité de chaque coup selon le résultat de la partie (explication simplifiée). Il est donc facile de déterminer la qualité du coup joué, car la partie est gagnée ou perdue. Cependant, évaluer la qualité d’une traduction, ne fût-ce qu’au niveau de la phrase, est quelque chose d’extrêmement complexe à modéliser pour la machine.

C’est ici qu’entre en scène le nouveau moteur de traduction automatique de SDL Trados Studio 2017, fondé sur ces principes de « réseaux de neurones artificiels ». Nous avons donc d’abord un moteur de traduction automatique spécialisé dans un domaine, de manière à grandement réduire le champ lexical et sémantique. Au fur et à mesure qu’on traduit, le moteur nous fait des suggestions que nous acceptons ou refusons.

Nous alimentons donc notre mémoire de traduction traditionnelle tout en « entraînant » le moteur de traduction automatique lorsque nous rejetons ou acceptons ses suggestions. Bref, cela permet à la machine de déterminer si son « coup » menait à une partie « gagnante » ou « perdante » (acceptation ou rejet de la suggestion). On se retrouve donc dans une situation où le moteur de traduction automatique a besoin du traducteur professionnel pour bien fonctionner; en fin de compte, c’est au traducteur professionnel que le moteur de traduction automatique sera le plus utile. Une belle ironie du destin!

 

Si vous voulez faire un pas de plus vers la maîtrise de votre environnement informatique, vous pouvez postuler à l’une des 5 séances gratuites que j’offre chaque mois.

Nous passerons 30 minutes ensemble et je vous guiderai sur chacun des points suivants :

1. Mesurer l’écart entre votre vision d’un environnement pleinement optimisé pour votre situation et où vous en êtes actuellement.

2. Découvrir ce que vous coûte réellement le manque de connaissances qui vous sabote.

3. Visualiser votre pratique une fois ces « fuites » réglées afin de faire de votre vision une réalité, rapidement.

Vous quitterez cette séance en ayant une vue claire de ce que vous voulez faire de votre environnement informatique, de l’écart entre cet objectif et votre situation aujourd’hui. Vous retrouverez l’envie d’avancer sur ce chemin.

Pour réserver votre séance, cliquez ici.

Au plaisir discuter avec vous,

– François


 

25-oct.-2016