Les jeux de test en localisation

Inutile de le répéter, les enjeux économiques de la traduction à l’échelle mondiale sont colossaux. Pour répondre à cette demande non seulement linguistique, mais aussi technique, la localisation offre différents modèles. Or l’assurance de la qualité en localisation prend beaucoup de temps, car elle doit se faire autant au niveau linguistique qu’au niveau pratique. 

Pour ne donner qu’un exemple, il faut s’assurer que, dans la langue cible, les interfaces et les boutons sont toujours au bon endroit et indiquent les bonnes données. Comment accélérer ce processus? Une équipe en Chine est en train de développer un logiciel qui pourra effectuer automatiquement des jeux de test en localisation, donc une série exhaustive de tests pour vérifier que tout est correct.

Ce genre de test a l’avantage, lorsqu’il est bien fait, d’être efficace. Les jeux de test manuels prennent toutefois énormément de temps, les testeurs devant consigner minutieusement tous les détails de chaque test. Bref, ce n’est pas toujours évident à gérer lors de gros projets. La machine permet donc un gain de temps et de flexibilité.

Pour automatiser les tests, il faut créer différents scripts. En informatique, les jeux de test ne datent pas d’hier. Mais est-il possible de créer des scripts qui vont détecter non seulement les problèmes dans le code, mais aussi les problèmes linguistiques?

En somme, qu’est-ce que cela signifie pour le traducteur? Je crois qu’une alliance entre le traducteur et l’informaticien peut créer des résultats particulièrement intéressants. Évidemment, il s’agit d’un domaine extrêmement complexe, mais cela ne fait que souligner une fois de plus l’importance d’avoir des acteurs chevronnés dans ces deux domaines pour pousser l’innovation encore plus loin.

 

Si vous avez envie de faire un pas de plus pour maîtriser pleinement vos outils informatiques, vous pouvez postuler à l'une des 5 séances gratuites que j'offre chaque mois. 

Nous passerons 30 minutes ensemble et je vous guiderai sur chacun des points suivants :

1. Mesurez l’écart entre votre vision d’un environnement pleinement optimisé pour votre situation et où vous en êtes actuellement.

2. Découvrez ce que vous coûte réellement le manque de connaissance qui vous sabote.

3. Visualisez votre pratique une fois ces « fuites » réglées afin de faire de votre vision une réalité, rapidement.

Vous quitterez cette séance en ayant une vue claire de ce que vous voulez faire de votre environnement informatique, de l’écart entre cet objectif et votre situation actuelle. Vous retrouverez l’envie d’avancer sur ce chemin.

Pour réserver votre séance, cliquez ici.

Au plaisir de discuter avec vous,

- François


 

22-nov.-2016