Les mémoires de traduction : PC ou Mac?

La majorité des outils des traducteurs ne sont disponibles que sur PC. Cependant, tout n’est pas perdu pour les macophiles; certaines mémoires roulent aussi bien sur Mac que sur PC, notamment :

  • WordFast (WordFast Pro, WordFast Classic et WordFast Anywhere);
  • OmegaT, la mémoire de traduction gratuite à code ouvert (logiciel libre, développé par le public);
  • Swordfish;
  • Heartsome

Malheureusement, les titans du domaine ne sont encore disponibles que sur PC, notamment LogiTerm, SDL Trados, MemoQ, etc. Cependant, il n’est pas impossible d’utiliser ces outils sur Mac. La solution la plus utilisée est l’émulation logicielle, où Windows est installé sur Mac en tant que « machine virtuelle ». Autrefois, il s’agissait d’une solution plus ou moins stable, mais si vous avez un ordinateur relativement récent, il s’agit d’une option très intéressante.

Comment procéder? Il existe plusieurs façons. La solution officielle d’Apple, Boot Camp, permet d’exécuter Windows sur votre Mac (https://support.apple.com/fr-fr/HT201258). Quoiqu’il s’agisse de la solution la plus puissante, vous devez redémarrer votre ordinateur pour alterner entre Windows et Mac, ce qui n’est pas toujours pratique. Si cela vous pose problème, vous serez mieux servi par Parallels Desktop 10 for Mac (http://www.parallels.com/ca/products/desktop/). VMware Fusion 8 est aussi une solution possible, selon vos préférences. Voici un article intéressant de macworld.com à ce sujet : http://www.macworld.com/article/1164817/the_best_way_to_run_windows_on_your_mac.html

 

Si vous avez envie de faire un pas de plus pour maîtriser pleinement vos outils informatiques, vous pouvez postuler à l'une des 5 séances gratuites que j'offre chaque mois.

Nous passerons 30 minutes ensemble et je vous guiderai sur chacun des points suivants :

1. Mesurer l’écart entre votre vision d’un environnement pleinement optimisé pour votre situation et où vous en êtes actuellement.

2. Découvrez ce que vous coûte réellement le manque de connaissances qui vous sabote.

3. Visualisez votre pratique une fois ces « fuites » réglées afin de faire de votre vision une réalité, rapidement.

Vous quitterez cette séance en ayant une vue claire de ce que vous voulez faire de votre environnement informatique, de l’écart entre cet objectif et votre situation aujourd’hui. Vous retrouverez l’envie d’avancer sur ce chemin.

Pour réserver votre séance, cliquez ici.

 

Au plaisir discuter avec vous,

- François

12-août-2015