La terminologie, enfant négligée

Lors de l’usage de logiciels d’aide à la traduction, les fiches terminologiques sont souvent négligées. L’une des raisons est que le processus pour les garder à jour peut prendre un temps considérable. Pourtant, bien utilisées, elles peuvent être très utiles. 

Un des plus grands avantages de la base terminologique intégrée est le signalement automatique du logiciel concernant les termes dont nous avons déjà une fiche dans la phrase que nous traduisons. Cela peut représenter une économie de temps importante : plus besoin d’avoir à se dire « est-ce que j’avais fait une fiche sur ce terme? », et de devoir effectuer une recherche dans un fichier Excel.

Les fiches sont aussi utiles pour garder une cohérence d’un projet à l’autre. Ceci est particulièrement important lors d’un projet impliquant une grande équipe de travail. Garder la base terminologique à jour est encore plus important lorsqu’elle contient des fiches multilingues.

L’ajout de renseignements supplémentaires (source, remarque, image, etc.) peut s’avérer pertinent lorsque vous travaillez avec des termes complexes, surtout lorsque vous travaillez sur des projets ponctuels. Ne pas avoir à effectuer toutes vos recherches à nouveau représente un gain de temps non négligeable.Cependant, il n’existe pas encore de format universel pour les fiches terminologiques. Chaque logiciel utilise son propre format, qui vous donne plus ou moins de flexibilité, selon le cas. Il existe parfois une manière de transférer vos fiches d’un logiciel à l’autre sans avoir à le faire à la main, mais cela demande souvent une certaine « gymnastique » informatique.

Comme tout système, le bon usage et l’entretien des bases terminologiques prennent un certain temps. À vous de voir si l’enjeu en vaut la chandelle!

Si vous voulez faire un pas de plus dans cette démarche, vous pouvez postuler à l’une des 5 séances gratuites que j’offre chaque mois.

Nous passerons 30 minutes ensemble et je vous guiderai sur chacun des points suivants :

1. Mesurer l’écart entre votre vision d’un environnement pleinement optimisé pour votre situation et où vous en êtes actuellement.

2. Découvrir ce que vous coûte réellement le manque de connaissances qui vous sabote.

3. Visualiser votre pratique une fois ces « fuites » réglées afin de faire de votre vision une réalité, rapidement.

Vous quitterez cette séance en ayant une vue claire de ce que vous voulez faire de votre environnement informatique, de l’écart entre cet objectif et votre situation aujourd’hui. Vous retrouverez l’envie d’avancer sur ce chemin.

Pour réserver votre séance, cliquez ici.

Au plaisir discuter avec vous,

– François


 

06-sept.-2016