3 solutions pour vivre le virage informatique de la traduction en toute sérénité

La réalité du traducteur moderne évolue d’année en année à une vitesse toujours plus rapide. On attend maintenant du traducteur autonome qu’il soit non seulement traducteur, mais aussi gestionnaire de son entreprise, vendeur ferré en marketing et spécialiste en informatique. Avec tous ces changements en à peine quelques décennies; pas étonnant que le stress soit au rendez-vous! Pour vous aider dans cette nouvelle réalité, je vous propose trois solutions que vous pouvez mettre en place pour vivre le virage informatique de la traduction en toute sérénité :

1) Souvenez-vous de la valeur réelle que vous apportez à votre client. Pour ne pas être étourdi par l’informatique, il faut parfois simplement faire un pas en arrière et se rappeler que la traduction est d’abord et avant tout un travail humain, visant à permettre la communication entre des personnes, et non des machines. La formation continue est une excellente façon de rester en confiance dans cet aspect. N’oubliez pas que vous n’êtes pas qu’une machine à traduire des mots! Si vous êtes au Québec, je vous recommande fortement une formation Magistrad.

2) Soyez à l’écoute de vos besoins physiques et physiologiques. L’épuisement professionnel est bien réel, et il s’installe de manière pernicieuse. Les douleurs au dos et aux jambes, les heures passées à l’écran, le stress des dernières modifications à effectuer, toujours dans des délais plus serrés, sont tous des facteurs qu’il ne faut pas ignorer.

Il est donc important de faire à nouveau place à l’humain en traduction. En 2011, Tradinter a mené une enquête pour mieux comprendre les besoins et la réalité du traducteur, dont voici les résultats. Plusieurs pistes de solution sont ressorties de cette enquête. Si vous voulez en savoir plus, je vous encourage à consulter les services de Liliane Hamel, Ph. D. et membre de l’équipe de formation de Tradinter.

3) Utilisez et maîtrisez les outils informatiques adaptés à vos besoins. En 2016, il existe maintenant tellement d’outils et d’information sur le Web qu’il est souvent difficile de s’y retrouver. Il est très facile de se noyer dans cette mer de renseignements, ce qui contribue, entre autres, au découragement auquel un grand nombre de traducteurs font face. Pourtant, se procurer et maîtriser les outils qui conviennent à votre situation professionnelle sans s’encombrer d’une tonne de « gadgets » dont vous n’avez pas besoin est l’une des meilleures façons de rester axé sur vos forces tout en exploitant la puissance des outils informatiques modernes.

Si vous avez envie de faire un pas de plus dans cette démarche, vous pouvez postuler à l’une des 5 séances gratuites que j’offre chaque mois.

Nous passerons 30 minutes ensemble et je vous guiderai sur chacun des points suivants :

1. Mesurer l’écart entre votre vision d’un environnement pleinement optimisé pour votre situation et où vous en êtes actuellement.

2. Découvrir ce que vous coûte réellement le manque de connaissances qui vous sabote.

3. Visualiser votre pratique une fois ces « fuites » réglées afin de faire de votre vision une réalité, rapidement.

Vous quitterez cette séance en ayant une vue claire de ce que vous voulez faire de votre environnement informatique, de l’écart entre cet objectif et votre situation aujourd’hui. Vous retrouverez l’envie d’avancer sur ce chemin.

Pour réserver votre séance, cliquez ici.

Au plaisir discuter avec vous,

– François


 

 

23-août-2016