2 points à faire valoir pour vous faire payer les correspondances parfaites

Devant l’énorme demande en traduction à l’échelle mondiale, les outils de traduction assistée par ordinateur sont devenus des incontournables. Par contre, leur hausse de popularité fulgurante a beaucoup changé les façons de travailler des traducteurs; si nous ne sommes pas prudents, nous pouvons facilement perdre le contrôle de nos traductions, et la qualité du produit final peut en souffrir. 

Dans les grandes entreprises et les cabinets de traduction, il arrive souvent que les gros textes soient divisés en plusieurs parties. Un traducteur reçoit alors un texte « troué » dont certains segments ont été traduits par quelqu’un d’autre. Malheureusement, ces segments ne sont pas toujours rémunérés. Or ils devraient l’être, car ils exigent tout de même un certain travail.

Quand on travaille avec les traductions de quelqu’un d’autre ou avec des correspondances parfaites, il faut rester vigilant. D’abord, n’oubliez jamais qu’une correspondance parfaite ou un segment identique ne se traduit pas toujours de la même façon selon le contexte. Ces segments exigent donc, au minimum, une révision de la part du traducteur.

De plus, il faut garder en tête le texte dans son entièreté. Vérifier si les correspondances parfaites sont correctes au niveau du segment constitue un premier pas, mais ce n’est pas suffisant; il faut aussi effectuer un travail d’harmonisation pour éviter tout manque d’uniformité. Bref, n’hésitez pas à exiger, au minimum, un tarif de révision pour les correspondances parfaites.

 

Si vous voulez faire un pas de plus vers la maîtrise de votre environnement informatique, vous pouvez postuler à l’une des 5 séances gratuites que j’offre chaque mois.

Nous passerons 30 minutes ensemble et je vous guiderai sur chacun des points suivants :

1. Mesurer l’écart entre votre vision d’un environnement pleinement optimisé pour votre situation et où vous en êtes actuellement.

2. Découvrir ce que vous coûte réellement le manque de connaissances qui vous sabote.

3. Visualiser votre pratique une fois ces « fuites » réglées afin de faire de votre vision une réalité, rapidement.

Vous quitterez cette séance en ayant une vue claire de ce que vous voulez faire de votre environnement informatique, de l’écart entre cet objectif et votre situation aujourd’hui. Vous retrouverez l’envie d’avancer sur ce chemin.

Pour réserver votre séance, cliquez ici.

Au plaisir discuter avec vous,

– François

 

06-déc.-2016